Juil 08

La Broque

Description

Albet, La Claquette, Fréconrupt, Malplaquet, Neuves-Maisons, le Pont des Bas, les Quelles, Salm, Vacquenoux, Vipucelle, La Broque, sont les lieux-dits, les hameaux et les villages qui composent la commune de La Broque.

Les habitants de La Broque sont les (la) Broquoises et les (la) Broquois.

La commune s’étend sur environ 2 307 hectares, sa population municipale était au 1e janvier 2013, selon l’INSEE, de 2 858 habitants pour une population totale de 2 965 habitants. La confirmant dans sa position de de commune la plus peuplée de la Haute-Bruche.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/1050/la-broque/

Juin 25

Le trésor de Guirbaden

L’immense château médiéval qu’était Guirbaden possède, comme beaucoup d’autres édifices similaires, son lot d’histoires, voici l’une d’elle.

 Château de Guirbaden En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/1013/tresor-de-guirbaden/

Juin 24

Le Château de Guirbaden

Description

Situé dans la commune de Mollkirch, sur la rive gauche de la Magel, le château médiéval de Guirbaden culmine à 565 m d’altitude.

Château de Guirbaden

Considéré comme le plus vaste des châteaux d’Alsace, aujourd’hui en ruines et fortement végétalisé, Guirbaden reste facilement accessible aux départs des villages de Mollkirch et de Grendelbruch, le Club Vosgien s’étant chargé de baliser les sentiers y conduisant.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/978/chateau-de-guirbaden/

Juin 23

Le Champ du Feu

Description

Culminant à 1 099 mètres, le massif du Champ du Feu est le sommet du département du Bas-Rhin, c’est aussi la limite Est de la Vallée de la Bruche. Géographiquement, il s’étend entre Urmatt et Saint-Blaise-la-Roche, il fait face au massif du Donon en aval de Schirmeck.

Le massif du Champ du Feu

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/946/champ-du-feu/

Juin 09

Wisches – Hersbach

Description

Les villages de Hersbach et de Wisches, auxquels s’ajoutent les hameaux du Netzenbach et du Petit Wisches, composent la commune de Wisches-Hersbach qui se situe sur la rive Ouest de la Bruche.

Les habitants de Wisches sont les Wischoises et les Wischois.

Quant aux habitants d’Hersbach, je n’ai pas réussi à trouver leur gentilé et toute information sera chaleureusement accueillie.

La commune s’étend sur environ 1 925 hectares, sa population municipale était au 1e janvier 2013, selon l’INSEE, de 2 195 habitants pour une population totale de 2 229 habitants.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/921/wisches-hersbach/

Juin 04

Urmatt

Description

Les habitants d’Urmatt sont les Urmattoises et les Urmattois.

La commune s’étend sur environ 1 383 hectares, sa population municipale était au 1e janvier 2013, selon l’INSEE, de 1 448 habitants pour une population totale de 1 466 habitants.

Administrativement, la commune dépend de l’arrondissement de Molsheim et du canton de Mutzig, son code postal est « 67 280 » et son code commune est « 67 500 ». Et depuis le 1e janvier 2012, Urmatt fait partie de la communauté de communes de la Vallée de la Bruche.

Le village possède également le label « Stations Vertes ».

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/903/urmatt/

Mai 30

Schirmeck – Wackenbach

Description

La commune de Schirmeck se compose de la ville de Schirmeck et de Wackenbach, petit village  éloigné de quelques kilomètres du centre-ville et implanté le long de la rive droite du Framont en direction du Col du Donon.

Les habitants de Schirmeck sont les Schirmeckoises et les Schirmeckois.

La commune s’étend sur environ 1 142 hectares, sa population municipale était au 1e janvier 2013, selon l’INSEE, de 2 429 habitants pour une population totale de 2 492 habitants.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/877/schirmeck-wackenbach/

Mai 27

Le patois Welche

Définition du patois

Le mot patois est généralement utilisé pour désigner un langage dérivé du latin et parlé dans une région donnée. Les patois ne sont donc pas du « sous français», ce sont des langues à part entières ayant évoluées depuis leur origine latine et qui sont de la même famille que le français. La linguiste française, Henriette Walter a écrit une belle phrase sur sujet :

Il faut donc bien comprendre que non seulement les patois ne sont pas du français déformé, mais que le français n’est qu’un patois qui a réussi.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/797/le-patois-welche/

Mai 19

Sara Banzet (1745-1774)

Fille d’Anne Verly (1715-1764) et Jean Banzet (1710-1773), Sara Banzet nait le 8 juillet 1745 à Belmont.

Durant la période où elle est la servante de l’épouse du pasteur Jean Georges Stuber, Sara met à profit les connaissances de ses maîtres, elle s’instruit et se passionne pour le tricot et la lecture.

Une conversation que Sara Banzet n’oubliera jamais

En 1766, au presbytère de Waldersbach, Sara est témoin d’un échange entre le pasteur Stuber et son futur successeur, Jean-Frédéric Oberlin.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/731/sara-banzet/

Mai 12

Ornements et jardins à Russ

Ornements et jardins à Russ

Sous le soleil de Mai 2013 et dans les rues de Russ, j’ai immortalisé quelques morceaux du village. Des pelouses en parfait état, des ornements qui brillent, un village de Russ qui rayonne malgré un début de printemps mausade.

Dans les jardins de Russ se trouvent quelques locataires qui surveillent le passant, nains, ange ou cigogne ne vous quitteront pas des yeux.

Un ange à Russ

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/608/ornements-et-jardins-a-russ/

Articles plus anciens «

« Articles plus récents