Jan 27

La Principauté de Salm-Salm

Blason de Salm

Blason de la famille : Salm

C’est vers la fin de 1992, que j’ai appris que la commune où je vivais faisait jadis partie d’une principauté. Je m’en souviens car les commémorations du bicentenaire du rattachement à la France, prévues l’année suivante, étaient sujettes à pas mal de discussions dans mon entourage.

Depuis j’ai approfondi le sujet et j’ai découvert une riche histoire de presque mille ans qui a conduit à la principauté de Salm-Salm et qui pourrait à elle seule occuper une centaine de pages.

Rassurez-vous ça ne sera pas le cas et je vais me contenter d’un résumé anti chronologique reprenant les quelques faits qui m’ont le plus intéressé, ce qui ne fera pas plus de deux pages.

La principauté de Salm-Salm et la Révolution Française

Tout se termine le 2 mars 1793, la Principauté de Salm-Salm devient territoire français et se voit provisoirement incorporée au département des Vosges. Le traité qui entérine ce rattachement mentionne qu’il fait suite au vœu librement émis par le peuple de la principauté, quand on creuse on s’aperçoit que c’est un peu plus compliqué que ça. En effet, suite à la Révolution Française la Convention Nationale condamne à mort celui qui ferait sortir des denrées alimentaires du territoire national, et ce même s’il s’agit d’approvisionner des enclaves telle que l’est la Principauté de Salm-Salm. Les effets de ce blocus alimentaire se font rapidement sentir et la famine s’installe, poussant la population à demander son annexion par la France. Quant au Prince Constantin Alexandre (1762-1828) de Salm-Salm, il avait quitté Senones en août 1791 pour s’établir dans son château Westphalien d’Antholt.

De Salm à Salm-Salm

La principauté de Salm-Salm est née 42 ans plus tôt, le 21 décembre 1751, par une convention signée entre Louis XV (roi de France), Stanislas 1e (roi déchu de Pologne et futur duc de Lorraine et de Bar) et Nicolas Léopold (1e prince de Salm-Salm). S’étendant sur environ 240km², fort d’une trentaine de localités et d’environ 10 000 habitants ce nouveau territoire possède également une industrie minière et métallurgique florissante.

Principauté de Salm-Salm en 1751

Principauté de Salm-Salm après le partage de 1751

Badonviller capitale de Salm

En 1623, suite à sa conversion au catholicisme le luthérien comte de Salm Philippe Othon se voit octroyer le titre de prince d’Empire par l’empereur Germanique Ferdinand II, qui lutte alors contre la Réforme protestante. Le comte devenant prince, ses terres à Salm deviennent principauté et c’est ainsi qu’apparait la première principauté de Salm (avec 1 seul Salm) avec Badonviller comme capitale, territoire nettement plus vaste que ne le sera la principauté de Salm-Salm.

La succession du comte Jean IX, mort en 1600 sans héritiers masculins, met le comté de Salm dans une situation particulière car il devient en partie une possession des ducs de Lorraine. Le comté va  donc être partagé, et afin d’obtenir une équité de valeur entre les deux parts les gros villages, tels que par exemple Senones, Badonviller, Celles-sur-Plaine, La Broque, passent sous double statut avec une moitié des foyers qui dépendent des ducs de Lorraine et l’autre des comtes de Salm.

L’abbaye de Senones et les comtes de Salm

L’an 1571, marque un tournant pour le comté de Salm, le comte Jean IX et son allié Frédéric, descendant d’une branche rhingrave des Salm (à noter que d’après certains travaux de généalogie le rhingrave Frédéric serait un usurpateur sans lien de famille avec les Salm), se font reconnaître par la population du comté et devant huissiers comme étant les seuls seigneurs de la région. Les moines de l’abbaye de Senones refusent ce coup d’état et s’en remettent à la justice de l’Empereur, l’affaire se terminera par une transaction laissant les 2 comtes co-seigneurs, en indivision, du comté de Salm.

Carte de Lorraine 1508

1e carte connue de Lorraine – 1508
Attention : son orientation peut surprendre

De Salm-Ardenne à Salm-en-Vosges

Carte postale château de Salmlm

Représentation sur une carte postale de ce qu’aurait été le château de Salm

En 1170, Henri II de Salm hérite à la mort de son père du comté de Salm en Vosges qui comprend la vouerie des abbayes de Senones et de Vic, la seigneurie de Blamont et de Pierre Percée, les terres du Saulnois (terre du sel). Afin d’ancrer le nom Salm dans les Vosges, car à cet instant aucun village ou lieu de la région ne le possède, Henri II initie dans la Vallée de la Bruche, vers 1190, la construction le château de Salm. C’est durant cette période que le comté sera le plus vaste avant d’être amputé de Blamont vers la moitié du XIIIe siècle.

Tout a commencé dans l’Ardenne belge, au IXe siècle, traversé par une petite rivière appelée la Salm, un comté éponyme à cette dernière est constitué par la maison de Luxembourg. Les comtes de Salm-Ardenne étendent petit à petit leurs possessions et débarquent un jour dans les Vosges pour donner naissance aux prémices de la principauté de Salm-Salm qui disparaitra 9 siècles plus tard.

 

La Famille de Salm

La Famille de Salm a pour origine la noblesse du royaume de Lotharingie (je vous laisse trouver de quoi il s’agit), Wigeric (870-919) comte de Bidgau, d’Ardenne, comte Palatin de Lotharingie, comte de Verdun fréquentait la cours du roi Zwentibold. Son arrière-petit-fils, Giselbert (1007-1059) est le fondateur des Salm-Ardenne, le fils de ce dernier Hermann 1e (1030-1088) est considéré comme la tige de la Maison de Salm en Vosges. De nos jours la lignée des Salm-Salm vit en Allemagne, le Prince Charles Philippe est même venu à Senones en 1993 et 2003 avec son fils pour des célébrations d’anniversaires historiques.

Explication du : Salm-Salm

Pour conclure cette article, voici une question que je me suis souvent posée.

Pourquoi double-t-on le nom Salm dans : principauté de Salm-Salm ?

La réponse se trouve dans l’histoire de la famille de Salm, qui au fil des années s’est séparée en plusieurs branches. Au début du XVIIIe siècle Dorothée, seule héritière du prince de Salm Louis Othon, épouse son cousin Nicolas Léopold, de la branche collatérale des ducs de Hoogstraten. En 1738 à la mort du prince, son gendre Nicolas Léopold prend le titre de prince de Salm-Salm afin de signifier la réunion des deux branches de la famille.

 

 

Source utilisées pour cette article :

Lien Permanent pour cet article : http://www.valleebruche.com/195/la-principaute-de-salm-salm/

(2 commentaires)

    • villermet on 24 janvier 2017 at 17 h 21 min
    • Répondre

    Bonjour
    Comment trouver les actes de naissance mariage deces qui ont eux lieu dans la principaute de Salm
    Merci pour votre aide
    Noel

    1. Bonjour,

      Je ne sais pas vraiment, peut-être faudrait-il commencer par consulter les archives départementales. Beaucoup de documents sont numérisés et disponibles en ligne.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*